Recherche
Provence Holidays

Découvrir les plus beaux sites

Le parc naturel régional des Alpilles

A propos

Situé dans le département des Bouches-du-Rhône et d’une superficie de 510 kilomètres carrés, ce domaine est l’un des plus petits parcs naturels régionaux de France, créé en 2007 pour préserver son patrimoine naturel. C’est aussi l’un des endroits les plus beaux et les mieux préservés de France. Le printemps reste la période idéale pour y séjourner !

Pourquoi y aller

Pour sa diversité ! Il jouit en effet de milieux aussi variés que des zones agricoles – avec des oliveraies, des vignes, des vergers, des pinèdes –, des forêts, des garrigues et un massif montagneux de faible altitude (496 m). Il est riche de 960 espèces végétales, et offre donc des paysages dont la beauté est encore plus éclatante au printemps ! La faune sauvage y est extraordinaire : 250 espèces d’oiseaux vivent ici, dont l’aigle de Bonelli, le faucon crécerellette, le vautour percnoptère et le hibou grand-duc.

A faire

Randonner des les Alpilles :

  • L’application Balade nature, les oiseaux des Alpilles propose 6 parcours pédestres particulièrement remarquables pour la diversité des oiseaux et des paysages. Informations accessibles sur le site : alpilles.sonsdessens.fr
  • Le site Chemins des parcs.fr propose des randos dans les Alpilles de tous niveaux accessible également sur l’appli Chemins des parcs.

En savoir plus

Pour connaître tous les événements et activités possibles lors de votre séjour : parc-alpilles.fr

Un site très bien fait qui vous permettra de découvrir le patrimoine culturel, historique, artistique et culinaire des Alpilles : alpillesenprovence.com

Le Colorado provençal

A propos

Le Colorado provençal est une ancienne carrière d’ocre à ciel ouvert, qui s’étend sur plus de 30 hectares, dans le massif du Luberon, sur la petite commune de Rustrel, à une dizaine de kilomètres d’Apt. Le site est exploité de 1871 à 1993 pour la variété de ses ocres et la qualité de ses pigments. Lorsque l’exploitation prend fin, Rustrel se retrouve avec un site singulier composé de falaises, de pitons rocheux, de ravins, de tunnels, de galeries, mais aussi des grottes et des cheminées de fées.

Le lieu se visite de préférence au printemps, pour éviter les foules et la chaleur !

Pourquoi y aller

Parce que c’est l’endroit le plus insolite du Vaucluse, un site unique au monde ! Pour y admirer ses formes variées et ses couleurs, du jaune pâle au rouge carmin en passant par l’orange, le brun le vert et le mauve, qui se déclinent en une multitude de nuances. La dominante des rouges lui a valu le surnom de « Colorado » (« rouge » en espagnol). La visite permet la découverte d’un patrimoine naturel et industriel étonnant !

A faire

Découvrir le site librement :

  • le circuit du Sahara : la balade de 2 kilomètres est accessible à tous et dure une quarantaine de minutes.
  • Le circuit des Belvédères : la balade de 3,9 kilomètres surplombe l’ensemble du Colorado provençal, est plus difficile, dure environ presque deux heures, mais le panorama y est juste magique !

Découvrir le site avec un guide : comptez environ une heure et demie pour une visite guidée. Il suffit de vous présenter un quart d’heure avant le début de la visite, au guichet situé à l’entrée du parking Les Mille Couleurs.

Pour les horaires, rendez-vous sur le site officiel : coloradoprovencal.fr

En savoir plus

Le site coloradoprovencal.fr vous donnera toutes les informations utiles.

Le site luberon-apt.fr vous permettra de découvrir le pays d’Apt.

Le Parc national des Calanques

A propos

Entre Marseille et La Ciotat, ce parc grandiose sur 5 000 hectares s’étend sur un massif littoral constitué de falaises calcaires, de criques et d’îlots qui abritent de nombreuses espèces vivantes. Créé en 2012 dans le but d’assurer la préservation de l’habitat et la diversité, c’est le premier parc national périurbain d’Europe à la fois terrestre et marin. Il compte 26 calanques au total. Les plus célèbres étant Port-Miou, Port-Pin, En-Vau, Sormiou et Morgiou. Le site est mondialement connu pour ses paysages fascinants. C’est au printemps, que l’on en profite le mieux, car le parc est victime de son succès l’été !

Pourquoi y aller

Pour faire l’expérience de la beauté à l’état pur ! Partir sur les sentiers, à la découverte de la faune – 80 espèces d’oiseaux, dont l’aigle de Bonelli, une grande variété de reptiles, dont le lézard ocellé, le plus grand d’Europe, etc., et, côté mer, plus de 60 espèces marines, dont le dauphin et le rorqual – et la flore – plus de 900 espèces végétales, le genêt de Lobel, le pin d’Alep, le romarin, le thym, le ciste de Montpellier, etc. Faire une pause pour se baigner dans des eaux turquoise et cristallines, pêcher, plonger, grimper, profiter de panoramas somptueux à toute heure du jour et de la nuit !

A faire

Le parc se découvre :

A pied :

Qui n’a pas rêvé de marcher dans la nature sans quitter des yeux la Grande Bleue ? C’est ici que le rêve prend forme! Les parcours et sentiers sont innombrables ! Ces quelques sites vous aideront à choisir, en fonction de vos envies, de votre forme et du temps que vous souhaitez y consacrer :

  • calanques13.com, le site des calanques vous propose des itinéraires de randonnée et vous indique toutes les conditions d’accès aux massifs.
  • calanques-parcnational.fr : dans la partie « Balades et randonnées », le site propose une vingtaine de parcours, avec une carte interactive et dispense tous les conseils nécessaires avant de s’élancer sur les sentiers !
  • altituderando.com propose les 12 plus belles randonnées du Parc, de la plus facile à la plus ardue.

En bateau:

Plusieurs compagnies proposent des circuits pour découvrir les calanques :

Au départ de Marseille :

Au départ de Cassis : contactez le Groupement des Bateliers cassidens : 06 86 55 86 70

Au départ de La Ciotat : contactez Les Amis des Calanques : 06 09 35 25 68/06 09 33 54 98

En savoir plus

Consultez, le site calanques-parcnational.fr, une mine dor pour découvrir les calanques et toutes les activités possibles au sein du parc.

La montagne Sainte-Victoire

A propos

Le massif de la Sainte-Victoire, qui s’étend sur 18 kilomètres entre Aix-en-Provence et Pourrières, et qui culmine au pic des Mouches, à 1 011 mètres d’altitude, est mondialement connu grâce au peintre Cézanne qui l’a immortalisé sur plus de 80 toiles ! Il est labellisé « Grand Site de France » en 2004, en reconnaissance d’une gestion conforme aux principes du développement durable. La Sainte-Victoire accueille plus d’un million de visiteurs chaque année ! Comme elle n’est pas accessible en période de forte chaleur, mieux vaut privilégier un séjour au printemps.

Pourquoi y aller

Parce que c’est un symbole fort de la Provence et qu’elle offre des vues à couper le souffle et une variété infinie de paysages ! Pour admirer sa flore, 900 plantes à fleurs, sa faune, 27 espèces de mammifères, dont les chamois, les mouflons à manchettes et 126 espèces d’oiseaux, dont l’aigle de Bonelli et les palombes albinos. Dans la garrigue, on peut apercevoir le lézard ocellé, ce petit dragon aux écailles vertes et bleues et dans les herbes sèches, le criquet hérisson, un gros criquet incapable de sauter. 

A faire

La Sainte-Victoire est le lieu idéal pour les randonneurs : elle est sillonnée par un réseau de 250 kilomètres de sentiers balisés pour tous les niveaux. Il est possible de partir sur plusieurs jours en dormant dans des refuges ou des gîtes. Elle est aussi un terrain de jeu magnifique pour les vététistes, avec 150 kilomètres d’itinéraires possibles.

Pour toutes les informations concernant les activités sur la Sainte-Victoire, rendez-vous sur : amisdesaintevictoire.asso.fr et grandsitesaintevictoire.com

En savoir plus

Pour tout savoir ou presque sur le pays d’Aix, consultez : aixenprovencetourism.com 

Découvrir les plus beaux sites