Recherche
Provence Holidays

Admirer le spectacle de la nature

Les amandiers

De la fleur au fruit

L’amandier est le premier à fleurir au printemps. Il figure à côté de l’olivier comme un arbre emblématique du bassin méditerranéen. Grâce à son système racinaire, il résiste très bien au froid, ce qui explique sa floraison parfois précoce, dès février, si le temps le permet. Il se couvre alors de fleurs blanches ou légèrement rosées, qui sont, elles, très sensibles au gel. Pour s’épanouir, l’amandier a besoin de lumière, de soleil et d’air sec. La récolte des amandes s’effectuera à la fin du printemps pour les fraîches, et en septembre pour les sèches.

Des lieux enchanteurs

Des Alpilles au mont Ventoux, du Luberon à la plaine comtadine, de la montagne Sainte-Victoire à Marseille, les amandiers en fleur sont visibles partout en Provence… Voici quelques lieux pour les admirer en toute sérénité :

  • près de Jouques : rendez-vous sur le plateau de Bèdes, au-dessus de ce joli village provençal.
  • à Bédoin : au pied du mont Ventoux, les amandiers y sont magnifiques.
  • sur le plateau de Valensole : arrachés dans les années 1950, et remplacés par la lavande, les amandiers retrouvent leur place !

Pour se faire plaisir

Une visite : le Moulin de Salignan, près d’Apt, possède, sur son site, un verger conservatoire de 40 variétés anciennes et récentes d’amandiers. Le lieu est d’une beauté rare à la mi-mars !
Moulin de Salignan, impasse de Salignan, à Gargas.

Un roman : la Nuit de l’amandier, suivi du Mas des amandiers, de Françoise Bourdon, Presses de la Cité, 2021.
Au cœur des champs d'amandiers, ces arbres millénaires, Françoise Bourdon signe une ode éternelle à la Provence à travers une fière héroïne.

Les oliviers

De la fleur au fruit

La floraison des oliviers démarre en général en mai et dure une quinzaine de jours. Les fleurs sont petites et blanches tirants dur le jaune et peu parfumées, composée d’une corolle, de deux étamines, d’un calice à 4 pétales. Les fleurs sont regroupées par grappes de 10 à 40.

Les abeilles ne butinent pas les fleurs de l’olivier, et normalement, sans pollinisation, il n’y a pas de fruit. C’est le vent qui permet aux fleurs de rentrer en contact les unes avec les autres. Trop de pluie, trop d’humidité, un vent violent ou une absence de vent empêchent toute pollinisation. Pour s’épanouir, l’olivier a besoin de lumière. Il peut vivre très vieux, son vieillissement commence vers 150 ans. Il faut attendre environ 7 ans pour que la productivité s’installe dans la durée, et 35 ans pour qu’il atteigne une bonne productivité.

Seulement 5 à 10% des fleurs donneront des olives. Heureusement, leur nombre est suffisant pour assurer une production correcte.

Des lieux enchanteurs

Emblème de la Provence, l’olivier est partout. Chaque village en possède. Pour admirer des oliveraies en fleur :

  • dans les Alpilles : Les Baux, Maussane, Tarascon, Fontvieille et Mouriès, le plus gros producteur français avec 75 000 oliviers et connue comme la capitale de l’huile d’olive.
  • en Camargue : à Saint-Martin-de-Crau.
  • dans l’arrière-pays niçois : Nice, Grasse, Levens, Castagniers, Tourette-sur-Loup, La Trinité-sur-Loup.
  •  dans le Var : Draguignan, Flayosc, Lorgues, Le Luc, Besse-sur-Issole, Carces, Le Val, Aups, Cotignac, Tourtour, Salernes, Tavernes, Varages, Le Beausset, La Farlède, La Cadière, Le Castellet, Barjols, dans le pays de Fayence.
  • dans les Alpes-de-Haute-Provence : Les Mées, Lurs, Manosque, Oraison.

Pour se faire plaisir

La visite d’une oliveraie et d’un moulin à huile : rendez-vous au Moulin Bastide du Laval, à Cadenet, dont le domaine s’étend sur 30 hectares. Renseignements : bastidedulaval.com/fr/pages/18-contact-et-acces

Une flânerie dans la campagne provençale : grâce à une brochure très instructive proposée par le Parc naturel régional des Alpilles, qui vous propose de découvrir la Route de l’Olive : parc-alpilles.fr/wp-content/uploads/sites/2/2020/05/Fla%CC%82nerie-entre-les-oliviers.pdf

Les cerisiers

De la fleur au fruit

C’est à la fin avril, au début du mois de mai que les cerisiers se parent de jolies fleurs blanches ou roses carminées, groupées en petits bouquets. Elles apparaissent en grand nombre avant les feuilles. Leur floraison indique que le printemps est bien installé, que les froidures ne reviendront pas d’ici longtemps, et qu’il est l’heure de préparer champs et jardins pour l’été. Le cerisier s’épanouit sur des terrains bien exposés au soleil et à l’air.

La culture du cerisier est un travail de longue haleine. Il ne commencera à produire que 8 ans après sa plantation. Pour obtenir une production optimale, il faudra attendre 4 ans supplémentaires ! Patience, patience !

La récolte des cerises a lieu entre la fin mai et la mi-juillet, selon les variétés.

Des lieux enchanteurs

Vous tomberez sur des cerisiers en fleur au hasard de vos visites, mais si vous voulez être sûr d’en trouver sur votre chemin, rendez-vous :

  • La route de la cerise : l’itinéraire rêvé ! 21 communes pour admirer les cerisiers en fleur, au cœur du département premier producteur de cerises français, grâce à ses 4 800 heures d’ensoleillement par an. La cerise des monts de Venasque est la première marque haut de gamme créée en France en 1978. La cerise des coteaux du Ventoux est la première cerise française à obtenir l’indication géographique protégée (IGP). Son cahier des charges a été enregistré le 11 juin 2021 par la Commission européenne lui conférant ainsi une protection à l’échelle européenne.
  • Beaumont-du-Ventoux
  • Malaucène
  • Le Barroux
  • Caromb
  • Saint-Pierre-de-Vassols
  • Modène
  • Bédoin
  • Flassan
  • Mormoiron
  • Carpentras
  • Mazan
  • Villes-sur-Auzon
  • Blauvac
  • Malemort-du-Comtat
  • Saint-Didier
  • Méthamis
  • Pernes-les-Fontaines
  • Venasque
  • Lioux
  • Le Beaucet
  • La Roque-sur-Pernes

Pour se faire plaisir

Une dégustation : La Maison du Fruit confit, à Apt, vous propose des cerises en bocal, confites, vertes ou jaunes, du sirop de cerises ou de la confiture de griottes. Un pur délice !
La Maison du Fruit confit, 538 Quartier Salignan, à Apt

Une fête : le Festival de la Cerise et du Terroir à Venasque, en juin : Pour fêter la cerise, la confrérie de la Cerise des monts de Venasque organise une journée consacrée à la dégustation, et à la vente des cerises des monts de Venasque et de produits du terroir du Ventoux, avec de nombreuses animations. Renseignements : ventoux-saveurs.fr

Les tulipes

Rien que des fleurs

La France serait-elle l’autre pays des tulips ? Il flotte en effet un petit air de Hollande en Haute-Provence ! C’est au mois d’avril que le paysage se pare de mille couleurs : rouge, rose, violet, blanc, jaune… le spectacle est magnifique ! On assiste à ce festival avec les Alpes enneigées en toile de fond.

Les bulbes proviennent des Pays-Bas. Ils sont plantés afin de bénéficier du climat et d’atteindre leur taille adulte plus vite. Une fois fleurie, la tulipe est coupée et le bulbe est renvoyé dans son pays d’origine. Lorsque les tulipes sont en fleur.

Des lieux enchanteurs

Les champs de tulipes se concentrent principalement dans les Alpes de Haute-Provence. Pour les admirer, rendez-vous :

  • en face du village de Lurs, sur la route entre La Brillane et Lurs
  • entre Manosque, Forcalquier et Sisteron

On peut en admirer dans le Vaucluse :

  • à Jonquières, près d’Orange

Pour se faire plaisir

Un livre : la Tulipe. Fleur de passion, de Laurent Lieser, Société nationale d'horticulture de France, 2004

Connaît-on réellement la tulipe? Sait-on par exemple qu’elle est riche d’un passé mêlant légendes et réalités ? Qu’afin d’assurer une demande commerciale en constante augmentation la production de bulbes et de fleurs coupées s’’est transformée en une véritable industrie. Qu’il n’existe pas moins de 150 espèces botaniques ? Dans un langage clair et accessible, l’auteur Laurent Lieser parvient, dans cet ouvrage à apporter un regard nouveau sur cette plante mythique. Abordant l’origine, l’histoire et les différents aspects de la culture de la tulipe. Décrivant la totalité des espèces recensées actuellement et s‘aidant de photos de qualité, l’auteur réussit à passionner, que celui-ci soit jardinier ou simple amateur.

Admirer le spectacle de la nature